Initiation à JobScheduler

De SOS Paris
Aller à : navigation, rechercher

Découvrez comment installer le logiciel et créer son premier job en quelques minutes,
le premier traitement peut être mis en place simplement en suivant ces 4 étapes :

  • Télécharger le logiciel à partir de SourceForge.net
  • Installer le logiciel avec les options basiques
  • Ouvrir l’éditeur et indiquer la ligne de commande
  • Exécuter la commande à partir de l’interface web

A partir de ce premier traitement, vous pourrez découvrir les nombreuses options d’installation et les fonctionnalités du produit.

Télécharger JobScheduler

OJS est téléchargeable librement sur SourceForge depuis 2005.
Les versions qualifiées et supportées par SOS-Paris sont les suivantes :

OJS État SourceForge
1.9.7 version courante JobScheduler.1.9.7
1.8.2 version stable JobScheduler.1.8.2
1.6.42 version supportée JobScheduler.1.6.42
1.3.12 Fin de support JobScheduler.1.3.12

Pour plus d'information consulter l'article : Télécharger JobScheduler

Installer JobScheduler

Install DOC.png

L’installation du produit peut se faire à travers une interface graphique fournie par l’installeur IzPack,
ou à l'aide d'un fichier d'installation silencieuse.

Arii offre un formulaire similaire à celui que nous venons d'évoquer.
Celle-ci génère un fichier d'installation silencieuse qui pourra être utilisé lors d'une installation en ligne de commande.
Si vous ne possédez pas d'instance d'Arii vous pouvez utiliser notre démonstration en ligne

http://arii.org/tools/fr/silent

avec les identifiants

operator / operator

Il est aussi possible, d'éditer celui fourni par défaut avec l'archive

vim jobscheduler_install.xml

Une fois le fichier d'installation silencieuse en notre possession, vous pouvez démarrer la procédure d'installation :

[Linux] ./setup.sh -u jobscheduler_install.xml
[Windows] setup.cmd scheduler_install.xml

La progression du script est affichée à l'écran, on retrouve ces informations dans les logs ainsi que les paramètres utilisés

<Data_Path>/logs/Install_V<version>_<date>.log

Voir l'article complet Installer JobScheduler

Créer son premier traitement

JOE3.png

Une fois le moteur OJS installé, vous pouvez créer (et ensuite modifier) les traitements.
Pour cela il faut utiliser l'utilitaire jobeditor qui se trouve dans le répertoire bin
Cet utilitaire est strictement le même sur Windows et Unix.

Pour créer un nouveau traitement, on va dans le menu fichier puis open live folder, on commence donc par définir notre répertoire de travail.
on peut aussi utiliser le raccourci en forme de dossier rouge.

Par défaut "JOE" propose le répertoire config/live, correspondant au répertoire pris en compte par le moteur.
Deux solutions s'offre à nous :

  • sauvegarder dans ce répertoire et le traitement est automatiquement pris en compte dans le plan de production
  • sauvegarder dans un autre répertoire afin de différer la prise en compte

Ensuite, à travers le nouveau menu ainsi ouvert,
pour indiquer que nous souhaitons créer un élément et que cet élément est un traitement :
sélectionner Job puis News Standalone Job

Pour que le traitement soit utilisé nous devons en définir les paramètres suivant :

  • le nom du traitement
  • la commande
  • la planification

Voir l'article complet : Créer son premier traitement

Exploiter nos traitements

JOE5.png

Si vous avez installé le moteur OSJS sur votre machine, vous pourrez y accéder par l'url suivante http://localhost:4444 (par défaut),
pour un serveur distant remplacer localhost par le nom de la machine et vérifier que vous disposez des droits nécessaires.

Si celui-ci ne répond pas, vérifier que le moteur est démarré, voir Commandes interne de jobscheduler

Attention:

  • cette interface vous donne des droits étendus sur le moteur et est consommatrice de ressources,
    elle ne doit être utilisée qu'en cas de nécessité (incident ou reprise manuelle sur traitement suspendu / bloqué).
  • Le suivi des traitements est fait à travers Arii.


L'interface embarquée est directement accessible en http avec le nom de la machine et le port.

http://<Host>:<Port>

Lorsque la définition est déposée dans le répertoire Live (<Data_Path>/config/live/),
elle est automatiquement prise en charge par le moteur et apparaît dans la liste des traitements.

Voir l'article complet : Exploiter nos traitements

Pour aller plus loin :

Interface web centralisé : Arii
Conception des objets d'ordonnancement : Conception