Exécution sur un environnement logique

De SOS Paris
Aller à : navigation, rechercher

L'exécution sur un environnement logique permet de dissocier la partie applicative de l'infrastructure.
On ne soumet pas un traitement sur une machine physique mais sur un alias qu'on aura défini sur l'ordonnanceur.
Dans le cadre de JobScheduler, cela peut être réalisé par l'utilisation de process class dans lequel on va indiquer 2 éléments:

  • l'adresse IP et le port de la machine distante

voir Exécution avec un compte de tiers (impersonation).

  • le nombre de traitements concurrents

Le process class est donc un alias mais se comporte aussi comme une queue batchs. Si aucune adresse n'est indiquée, le traitement est exécuté en local.
voir Déclencheurs et contraintes pour l’exécution d'une tâche.